Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 21:34

 

Définition

 

Le point de tension est un microspasme, n'impliquant que quelques fibres sur l'ensemble du faisceau. Toutefois, il peut se transformer en véritable crampe musculaire.

De caractère aigu ou chronique, cette contracture est plus ou moins douloureuse, permanente, invololntaire, ne régresse pas avec le repos et créé une limitation douloureuse du mouvement.

C'est donc une antité pathologique. Son apparition signe une dysfonction de la contracture musculaire.

Mécanismes de formation

 

Le terme "tension" fait référence à la tonicité des fibres musculaires. La tension musculaire résulte d'un travail trop poussé ou d'un excès d'exercice, parfois la formation de tissus cicatriciel après un traumatisme.

 

Une tension importante implique une mauvaise circulation, donc moins de nutriments et moins d'oxygène. Elle favorise l'apparition de toxines, créant ainsi une inflammmation sous-jacente, avec formation consécutive de points de tension.

 

Un tonus musculaire important est tout à fait normal immédiatement après l'exercice, mais une tension persistante des muscles après le repos indique une contracture réflexe dénotant un autre problème.

 

Deux types de contractures existent:

 

* La contracture musculaire primitive dite d'hyperutilisation.

 

Apparait sur un muscle:

- subissant de facon prolongée un stress mécanique causant des microdéchirures des fibres musculaires. C'est le cas du muscle fatigué parcequ'il est soumis à des exercices excessifs et répétés, ou à une surcharge pondérale.

- soumis brusquement à un effort violent, comme un étirement violent et exagéré, ou un traumatisme (chute, glissade, coup)

Ce type de contracture "algique" (douloureuse) est à l'origine de l'apparition de points de tension dits "primaires".

 

* La contracture secondaire, dite de défense.

Elles sont le résultat de phénomènes de compensation musculaires, visant à éviter ou à limiter les mouvements d'un segment ou d'une articulation douloureuse. Ce sont des contractures "antalgiques", afin de protéger d'autres zones.

Après une blessure, pendant la convalescence, la compensation musculaire va entraîner la formation d'autres points de tension dans les muscles compensatoires.

Souvent, les contraintes importantes sur les extrémités des muscles, à la longue finissent par se traduire par des affections tendineuses ou des desmites d'insertion.

 

Les risques en fonction des activités sportives

 

* Les chiens de course, comme le lévrier, pratiquent le galop = efforts sur les charnières thoraco-lombaire, lombo-sacrale et les postérieurs pour la propulsion. Les fortes contraintes se retrouvent au niveau du cou, du garrot, des hanches et des membres antérieurs.

 

* Les chiens de traîneau qui tirent un attelage = points d'appuis sur le cou, les épaules et le poitrail associés à un effort de propulsion important. Les zones sous contrainte sont le cou, le poitrail, les épaules, le dos et les membres.

 

* Les chiens d'agilité, qui pratiquent un effort très complet (course, saut, exercices) nécessitant un contrôle juste, sera plus atteint au niveau du poitrail, des membres thoraciques, du dos et de l'arrière main.

D'autres points de tension et douleurs musculaires peuvent provenir d'affections articulaires, telles que des dysplasies, des affections du genou ou de l'épaule... suite dans un prochain article!

 

(Résumé de la source: these vétérinaire / points de tension, trigger points, points moteurs, points d'accuponcture: relation, intérêt diagnostic et intérêt thérapeutique chez le chien : Melle Estelle BUENDIA)

 

Que faut-il faire?

 

* Pour les chiens sportifs

Il est important de respecter des temps d'échauffements, avec des exercices préparant aux activités, ainsi qu'un temps de récupération active et passive (avec le streching par exemple). Il est fortement déconseillé de lancer un chien "à froid" sur un effort!

 

* En cas de traumatismes

Consultez votre vétérinaire si les symptômes le nécessite et contactez rapidement votre ostéopathe pour lui décrire les faits. Dans certains cas, des séances précoces auront un très bon effet.

 

Les séances d'ostéo peuvent aider à prévenir ce genre de désagrément, en y associant des règles de bon sens pour les sportifs, et pourquoi pas de l'hydrothérapie en complément!

 

05

Merci de respecter les droits d'auteurs. Osteo-Canin. Droits d'image réservés. 

Partager cet article

Repost 0
Published by osteo-canin - dans Pathologies
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de osteo-canin
  • Le blog de osteo-canin
  • : Angué Amandine Ostéopathe Humain D.O. et Canin. Formation Humaine au Collège Ostéopathique Européen (5 ans) Formation Canine au Centre Phénix - ESOAA.
  • Contact

Important

Merci de remplir le formulaire d'anamnèse avant la première consultation, il est présent dans cette colonne sur votre droite.