Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 16:40

La dysplasie se mesure actuellement par l'analyse d' un cliché radiographique des hanches en extension. Ensuite la lecture se fait par deux points précis.

Qualité de "l'acetabulum" ( cavité dans l'os de la hanche ), Qualité de la tête de fémur, et Congruence ( accord) entre ces deux parties de l'articulation.

Mesure de l'angle de Norberg-Olsson.( voir schéma ci-dessous)

 

angnorberg

 

Stade A signifie indemne de dysplasie: la coaptation entre la tête fémorale et l'acetubulum est parfaite et l'angle de Norberg-Olsson est supérieur ou égal à 105 °.

Stade B signifie hanche sensiblement normale: ce stade correspond à deux possibilités, soit la coaptation entre la tête fémorale et l'acetubulum est bonne et l'angle de Norberg-Olsson est compris entre 100 et 105° soit la coaptation entre la tête fémorale et l'acetubulum est imparfaite et l'angle de Norberg-Olsson est supérieur ou égal à 105 °.

Stade C signifie dysplasie légère : la coaptation entre la tête fémorale et l'acetubulum est imparfaite et l'angle de Norberg-Olsson est compris entre 100 et 105 ° . Il peut y avoir présence de légers signes d'arthrose.

Stade D signifie dysplasie moyenne : la coaptation entre la tête fémorale et l'acetubulum est mauvaise et l'angle de Norberg-Olsson est compris entre 90 et 100 ° . Il peut y avoir présence de signes d'arthrose.

Stade E signifie dysplasie sévère : l'angle de Norberg-Olsson est inférieur à 90 ° et on note une surluxation avec d'éventuels signes majeurs d'arthrose.

 

Source: link

 

Merci de respecter les droits d'auteur. Osteo-Canin. Copyright. Droits d'image réservés. 

 

 

Repost 0
Published by osteo-canin - dans Pathologies
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 16:18

Chez le Chien,la dysplasie coxo-fémorale est une affection dégénérative fréquente,
responsable d’arthrose et de troubles fonctionnels locomoteurs. Son diagnostic
repose sur des éléments cliniques et radiographiques. Cependant, il semble
n’exister aucune corrélation entre l’intensité clinique de la boiterie et la gravité
des lésions observées sur les radiographies. Les études biomécaniques n’ont pas
permis de montrer de corrélation entre les lésions radiographiques et l’analyse
de la marche. Cependant, aucune étude n’a été réalisée au moyen d’un tapis de
marche sensible à la pression.


MATÉRIELS ET MÉTHODE


Dans cette étude rétrospective, l’examen clinique, les radiographies et l’analyse
de la marche de 18 chiens présentant une dysplasie coxo-fémorale ont été retenues.
L’analyse fut réalisée à l’aide d’ un tapis de marche GaitRite® qui permet
l’enregistrement simultané des appuis des quatre membres sur plusieurs foulées
successives. La surface et la pression de chaque appui ont été enregistrées, et la
répartition de l’appui entre les deux postérieurs a été déterminée. En effet, la présence
d’une boiterie se traduit fréquemment par l’apparition d’une asymétrie de
la démarche. Les radiographies des hanches furent interprétées par des lecteurs
offi ciels en utilisant le score de la FCI. La présence et la gravité de l’atteinte arthrosique
a également été évaluée. L’intensité de la boiterie fut quantifi ée à partir de
l’examen clinique. Le test non paramétrique des rangs de Spearman a été utilisé
afi n de déterminer la présence d’une corrélation entre les données de l’analyse,
l’intensité de la boiterie et l’atteinte radiographique.


RÉSULTATS


Une asymétrie de l’appui entre les deux postérieurs, en terme de surface et de
pression, a été mise en évidence pour tous les animaux. Une corrélation signifi -
cative a pu être mise en évidence entre le score de boiterie observé et l’anomalie
fonctionnelle détectée par le tapis de marche. L’asymétrie de l’appui entre les deux
postérieurs augmentant signifi cativement avec la gravité de la boiterie. Aucune
corrélation ne fut mise en évidence entre les anomalies de la démarche détectées
cliniquement ou par analyse cinétique et la gravité des lésions radiographiques.


DISCUSSION ET CONCLUSION


Dans cette étude, l’asymétrie de la démarche était signifi cativement corrélée avec
l’intensité de la boiterie observée. Lors de boiterie marquée, le report du poids sur
la jambe saine est plus important que lors de boiterie légère, et l’appui du membre
sain sur le sol est donc plus important. Les données ne sont pas corrélées avec les
lésions radiographiques, ainsi que cela a déjà été décrit pour les autres systèmes
d’analyse de la marche. Les tapis de marche semblent permettre une analyse sensible
de la boiterie et pourraient donc être utilisés pour le l’évaluation fonctionnelle
de cette affection. L’étude de la symétrie de l’appui entre les différents membres
semble une technique fi able et sensible pour l’évaluation de boiterie unilatérale.
Bien que le diagnostic de dysplasie de la hanche repose sur la clinique et l’imagerie
médicale, il pourrait être avantageusement complété par le recours à l’analyse biomécanique
pour le suivi fonctionnel objectif à long terme de l’affection.

 

 

P. MAITRE1 - J.-P. GENEVOIS1
T. LE QUANG2 - D. FAU1 - E. VIGUIER1/2
1 Unité de Chirurgie/Anesthésiologie, Département des Animaux de
Compagnie - 2 Unité de recherche
ENVL - F-69280 MARCY L’ETOILE

 

Source: link

 

 

2918808863_small_1.jpg

Merci de respecter les droits d'auteurs. Osteo-Canin. Copyright. Droits d'image réservés. 

Repost 0
Published by osteo-canin - dans Pathologies
commenter cet article
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 17:21

Vous cherchez une solution idéale pour faire garder votre animal de compagnie durant votre absence ?

Faites appel aux services du MAGICHIEN D’OS et vous partirez l’esprit tranquille !!

 

 

link

Repost 0
Published by osteo-canin - dans Amis
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 19:43

Elevage familial situé aux confins de la Marne et en lisière des forêts de l’Aisne, à 1 heure de la région parisienne par l’autoroute A4, les Golden Retriever de la Pierre aux Leux vont vous faire la fête ! Ce sont de vrais Golden, qui aiment jouer, se faire câliner et qui vous le prouvent.

Désormais installés dans un domaine de plus de 8 hectares, les Golden de la Pierre aux Leux s'en donnent à cœur joie à chaque promenade et profitent pleinement de ce cadre champêtre.

N'hésitez pas à contacter Maud qui vous accueillera avec grand plaisir et répondra à toutes vos questions!

Ici, les chiens évoluent dans un cadre sublime et  y sont élevés avec beaucoup d'attention.....

 

Lien vers le site: link

 

_MG_2697.jpg

Repost 0
Published by osteo-canin - dans Amis
commenter cet article
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 16:07

Pour les amoureux du sport canin, voila des informations concernant les "pathologies spécifiques liées à la pratique du mordant sportif". Vous y trouverez un concentré des pathologies les plus fréquentes et quelques conseils essentiels pour garder votre chien en forme.... en parallèle avec un suivi ostéopathique!

 

 

Lien du document: link
14
Merci de respecter les droits d'auteur. Osteo-Canin. Copyright. Droits d'image réservés.

 

 

 

Repost 0
Published by osteo-canin - dans Pathologies
commenter cet article
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 12:54

La relation entre blocage ostéopathique et arthrose

 

"L'arthrose est perçue en ostéo comme étant, entre autre, le résultat de blocages chroniques restés sous silence. Le fonctionnement articulaire a donc été perturbé durant un certain temps, les mouvements alors réalisés ont donc été plus ou moins modifiés et inadaptés à la structure articulaire.On retrouve alors l'origine de l'arthrose: l'inadéquation entre les forces appliquées sur le cartilage et la structure de celui-ci!

 

Chronologiquement, lors d'un blocage ostéopathique(traumatisme) il y a d'abord une arthrose d'origine mécanique ( le cartilage est normal mais les forces qui lui sont appliquées sont anormales).

Puis, d'après la règle de l'artère, un des principes fondamentaux de l'ostéopathie, le blocage perturbe la circulation sanguine. L'irrigation du cartilage est alors perturbée, d'où un apport diminué en nutriments essentiels à son métabolisme. La qualité du cartilage est alors dégradée, aggravant ainsi le processus arthrosique initiale pour rompre le cercle vicieux de l'arthrose. 

 

L'ostéopathie permet de corriger le dysfonctionnement articulaire initial, si les lésions arthrosiques ne sont pas trop avancées (ankylose, becs de perroquet, remaniements osseux importants...).

Après rétablissement des mouvements articulaires physiologiques et d'après les principes ostéopathiques fondamentaux, le métabolisme du cartilage et des os tend vers l'auto-guérison afin de réadapter la structure articulaire à sa fonction nouvellement retrouvée. Il y a catabolisme (destrction) des éléments surajoutés et synthèse du nouveau cartilage.

 

Pour prétendre à une guérison, l'animal doit subir des séances fréquentes, car la structure articulaire ayant été modifiée pendant longtemps, le mouvement à tendance à se modifier de nouveau. Les séances doivent être suivies de repos de plusieurs jours. Il est évident que la guérison ne peut pas être attendue dans les cas très avancés avec remaniements osseux importants."                                                                                 Thèse n°77-année 2006-Ecole nationale vétérinaire de lyon.

 

L'approche globale de l'animale permet de lever des compensations sur d'autres zones du corps, qui peuvent apparaître suite à l'arthrose (position antalgique, ..). A défaut d'assurer une guérison, l'ostéopathie pourra permettre à votre animal de conserver une aisance globale et de limiter ses douleurs.arthrose

Merci de respecter les droits d'auteur. Osteo-canin. Copyright. Droits d'image réservés. 

Repost 0
Published by osteo-canin - dans Pathologies
commenter cet article
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 09:46

Voila un lien interessant concernant l'arthrose chez le chien, son dépistage et ses traitements.

 

link

Repost 0
Published by osteo-canin - dans Pathologies
commenter cet article
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 22:27

Afin d’optimiser le temps de la consultation, il est préférable de remplir le document ci-joint, avant la première consultation. Les points importants pourront être approfondis ensemble lors de la consultation.

Formulaire d’anamnèse

 

 

 Nom du chien:                            Date de naissance:                                       Race:

Formulaire d’anamnèse

Vos coordonnées 

Nom et prénom :                                                                               N° tel. :

Adresse :                                                                                           Mail :

 

Votre vétérinaire (Nom, prénom, coordonnées)

 

Où et à quel âge avez-vous obtenu votre chien ? (éleveur, animalerie, particulier ?...)

 

Est-ce un animal : de compagnie – d’utilité – de sport – de travail ?

Est-il castré ? Est-elle stérilisée ? (Date et complications post opératoire éventuelles)

 

Poids :

Quel type d’alimentation lui donnez-vous ? (si croquettes, précisez la marque)

 

A-t-il eu des compléments alimentaires durant sa croissance ? (si oui, lesquels, quel dosage et jusqu’à quel âge)

 

Quelles activités / sports a-t-il pratiqué ? Combien de temps et à quelle fréquence ?

 

 

Depuis sa naissance : (précisez les examens et traitements mis en place, et les récidives et séquelles éventuelles)

·         A-t-il été atteint d’une maladie ? (diabète, maladie infectieuse)

 

 

 

 

·         A-t-il eu des traumatismes, accidents, fractures, chutes importantes ?

 

 

 

 

·         A-t-il subi des interventions chirurgicales ? lesquelles et pourquoi ?

 

 

 

A-t-il un traitement en cours ? Lequel, pourquoi, depuis combien de temps, y a-t-il un suivi vétérinaire régulier ?

 

 

 

Motif de consultation 

 

Quels sont les symptômes et quand sont-ils présents ?

 

 

 

 

Quelle en est la fréquence ?

 

 

 

Y a-t-il eu un facteur déclencheur / date d’apparition ?

 

 

Observez-vous un retentissement sur la vie quotidienne du chien et ses activités ? Si oui les quelles ?

 

 

 

Etes vous allé consulter un vétérinaire ? (Quels examens ont été réalisés, diagnostic posé et traitement mis en place et son effet ? Les avoir lors de la consultation)

 

 

 

 

Avez-vous d’autres précisions que vous souhaitez mentionner à son sujet ? 

Repost 0
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 21:21

L’ostéopathie est une thérapie manuelle fondée par Andrew Taylor Still, médecin Américain né en 1828 ( link). Elle est basée sur des connaissances approfondies en anatomie et physiologie et vise, par des manipulations, à maintenir ou rétablir l’état de santé.

 

Celui-ci se définit selon l’Organisation Mondiale de la Santé comme étant « un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité ».

 

Ainsi, l’ostéopathe doit porter attention au corps de son patient, qu’il soit un Homme ou un Animal, mais également à son environnement, son mode de vie, son alimentation, aux activités pratiquées, etc. , afin de prendre en compte les interactions entre ces différents éléments.

 

 

 

19

 

 

 

Une consultation en ostéopathie sera alors débutée par une anamnèse de votre animal et portera sur plusieurs points :

-          La prise de connaissance des éléments généraux tels que le poids, la taille, les sports et activités pratiqués, depuis combien de temps et à quel niveau, etc. ;

 

-          Le tracé de l’histoire de vie comme les pathologies existantes, les traitements mis en place, les accidents, les traumatismes, les antécédents chirurgicaux et médicaux ;

 

-          La définition du motif de consultation, en détaillant les symptômes, leurs dates d’apparition, leurs caractères aigus ou chroniques, leurs modes d’apparition, etc. En fonction des symptômes présents, il peut être nécessaire de réaliser un bilan clinique afin de déterminer la gravité du cas.

 

A partir de ce stade, la consultation ostéopathique pourra être interrompue si une prise en charge médicale vétérinaire est requise en première intention afin de poser un diagnostic médical et de mettre en place un traitement si besoin. Une prise en charge ostéopathique pourra alors être envisagée.

 

 

 

Pensez à remplir le Formulaire d’anamnèse avant une première consultation.

 

 

 

44Le corps est soumis de manière récurrente à des contraintes auxquelles il doit s’adapter afin de maintenir un fonctionnement correct. Une dysfonction ostéopathique se créer par réaction  mécanique et physiologique d’une structure du corps, aboutissant à une perte de mobilité, en réponse à une contrainte ou une agression. Celle-ci peut être d’ordre psychologique, en réponse à un stress, un traumatisme, un effort répété, suite au processus physiologique de sénescence (vieillissement), une pathologie, des facteurs environnementaux, etc.                         

 

L’ostéopathie voit le corps comme une unité fonctionnelle. Les différents éléments sont reliés et communiquent entre eux via plusieurs structures (muscles, fascia, système hormonal, système vasculaire,...), ce qui explique qu’une dysfonction puisse créer des douleurs sur d’autres zones à distance, c’est le principe de compensation.

 

Ainsi, une boiterie chez un chien peut avoir pour origine une dysfonction viscérale. En effet, les viscères sont soutenus par des membranes appelées « méso » aux organes adjacents, au niveau de la colonne vertébrale. Si une pathologie apparait sur ces viscères, une tension va se créer par le biais du méso, ce qui aura pour conséquence de diminuer la qualité de mobilité des vertèbres sur lesquelles il s’accroche. Par compensation, les vertèbres seront maintenues dans une position qui compromettra leur mobilité, avec pour conséquence la boiterie observée, soit le symptôme.

 

 

 

La vision et l’analyse ostéopathique de la mobilité du corps par le praticien sera alors globale, ne se limitant pas à la zone douloureuse ayant motivée la consultation, afin de trouver la cause des symptômes.

 

 

 

“ Pendant l’échange réciproque survenant entre tous les fluides, survient un dégrippage comparable à l’action de l’huile pénétrante utilisée par tous les mécaniciens sur les boulons rouillés pour éviter d’abîmer les filetages. La fluctuation rythmique de l’échange fluidique réciproque équilibré est précieuse dans la réduction des lésions vertébrales chroniques anciennes, non seulement parce qu’elles deviennent plus faciles à libérer mais également parce qu’il y a moins de ‘grippage’ dans ce que nous pourrions appeler les ‘boulons rouillés’ au sein des articulations ” (Sutherland, 1998, 274).

 

 

 

 

018L’ostéopathe va identifier ces dysfonctions grâce à une palette d’outils diagnostic, tels que l’observation statique et dynamique (position du corps dans l’espace, cinétique du mouvement), l’évaluation des asymétries des repères, les tests de mobilité des différentes parties du corps, l’écoute de la qualité de vie tissulaire ressentie dans les mains du thérapeute. Ces ressentis amènent au diagnostic ostéopathique, de laquelle découle la phase de traitement.

 

 

 

 

Plusieurs méthodes de traitement sont alors applicables, notamment la technique dite fonctionnelle « douce » qui va dans le sens de la dysfonction des tissus, et structurelle qui a pour but d’aller au-delà de la restriction de mobilité à l’aide du thrust (c’est celle-ci où l’on peut entendre communément un craquement, qui n’est cependant pas le gage de la réussite de la technique). D’autres méthodes sont également applicables.

 

Il convient ensuite de réévaluer les différents items après traitement afin d’évaluer l’effet du traitement. Par les principes déjà énoncés, celui-ci aura des répercutions sur l’organisme dans son ensemble et influencera alors sa biomécanique, sa physiologie locale et globale. La notion d’auto-guérison permettra alors au corps de se réorganiser en fonction du nouveau schéma corporel en quelques jours.

 

 

Il est possible qu'après une consultation votre chien soit fatigué, courbaturé et dorme plus qu’à son habitude, et ce deux à trois jours après la consultation.

 

Merci de respecter les droits d'auteur. Ostéo-canin. Copyright.  Droits d'image réservés. 

Repost 0
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 01:07

Il y a certaines pathologies qui ne relèvent pas d’une prise en charge ostéopathique en première intention telles que :

 

· Les pathologies dégénératives (cancers, tumeurs), génétiques, infectieuses et parasitaires.

· Les urgences vitales (infarctus, embolie pulmonaire, etc.)  

· Les épisodes aigus de pathologies chroniques (pas de traitement ostéopathique durant une poussée inflammatoire)

 

D'autres pathologies d'origine traumatique: fractures, entorses, luxations, accidents de la voie publique, etc. 

 

Les traitements allopathiques (vétérinaire et traitement médicamenteux) sont alors de rigueur.

 

Le suivi ostéopathique contribuera néanmoins à aider l’organisme à retrouver ou à conserver un fonctionnement optimal, sans pouvoir inverser des processus installés tels que la fibrose des tissus, et sera alors exercée à titre de confort.

 

Il est possible de réduire la durée de la convalescence et d’accélérer le processus de guérison. Les techniques seront alors adaptées au type de la lésion.

 

En cas de fracture ou de chirurgie, il faudra attendre la consolidation osseuse et la cicatrisation des tissus avant de travailler la zone lésée, soit environ 2 mois.

 

Un traitement ostéopathique peut alors s'effectuer en parallèle d'un traitement allopathique, et un avis vétérinaire pourra être demandé si le tableau clinique du patient le nécessite.

 

017

Merci de respecter les droits d'auteur. Ostéo-canin. Copyright.  Droits d'image réservés.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de osteo-canin
  • Le blog de osteo-canin
  • : Angué Amandine Ostéopathe Humain D.O. et Canin. Formation Humaine au Collège Ostéopathique Européen (5 ans) Formation Canine au Centre Phénix - ESOAA.
  • Contact

Important

Merci de remplir le formulaire d'anamnèse avant la première consultation, il est présent dans cette colonne sur votre droite.